Retrouvez les dossiers d'actualité du mois par le Cabinet de recrutement R.C.V. Conseil :
- R.C.V. Conseil récompensé officiellement parmi les meilleurs cabinets de recrutement !
- Les détails de l'étude sur les 250 meilleurs Cabinets de recrutement,
- Les cadres décrochent davantage de hausses de salaires, 
- L'édito : "R.C.V. Conseil consacré parmi les meilleurs, c'est notre réussite à tous !",
- Le « Chargé de recrutement du mois».

Spécialisé depuis plus de 19 ans dans les métiers du BTP, de l'Industrie, des Energies, des Services aux entreprises, de la Santé et de l'Immobilier, nous répondons à vos besoins sur les profils production, exploitation, études, commerciaux, techniciens, managers,… (www.rcv-conseil.com).



*****************************

R.C.V. Conseil consacré parmi les meilleurs, c'est notre réussite à tous !

C’est avec une grande joie que nous venons d’apprendre la consécration de notre Cabinet de recrutement reconnu parmi les meilleurs de France selon l’étude réalisée par Les Echos et Statista, publiée le 14 novembre dernier. Notre Cabinet est ainsi reconnu parmi les 250 meilleurs Cabinets de France sur 3.500 que compte le marché au total.

Sur ce marché concurrentiel du recrutement, où le meilleur côtoit le pire, cette étude menée pour la première fois est d’autant plus éclairante que salvatrice. Réalisée de manière rigoureuse et indépendante auprès des candidats et des clients des cabinets de recrutement, cette enquête apporte des résultats clairs et exhaustifs.

Chez R.C.V. Conseil, nous aimons répéter que plus que des longs discours, le recrutement se juge à la réussite des placements réalisés, à la satisfaction des candidats et à la fidélité de nos clients. Nous étions, sur l’ensemble de ces éléments concrets, déjà très satisfaits des résultats obtenus. Il suffit d’ailleurs de consulter les derniers avis déposés sur Google par les candidats pour en juger : Avis sur R.C.V. Conseil

L’enquête des Echos avec Statista vient parachever les efforts de toute notre équipe depuis 19 ans maintenant, pour réaliser au mieux la prestation si sensible, si complète et ô combien stratégique du recrutement par chasse de tête.

C’est au nom des 10 collaborateurs de notre Cabinet que je vous remercie de votre confiance et vous assure de tous nos efforts pour poursuivre dans cette voie. La réussite d’un Cabinet de recrutement constitue aussi le reflet de la capacité de ses clients à saisir les meilleurs profils ; notre consécration est donc aussi la vôtre, nous sommes ravis de vous la faire partager !

A bientôt 
 
 

Régis de la CROIX-VAUBOIS
Président

 


 

Le Chargé de Recrutement du mois

Louis-Marie MOINIER : Titulaire d'une Maitrise d'Economie Appliquée et Sciences Politiques (2009) et d'un Master en Management des Ressources Humaines (2010), après une première expérience comme Chargé de recrutement, il est intervenu en gestion des ressources humaines sur un site d'ALSTOM en Inde et comme Consultant SIRH au sein d'une SSII, conseil en organisation et management des ressources humaines ; il intervient chez R.C.V. Conseil comme Chargé de recrutement, Responsable du pôle Industrie, Génie Civil, Sols, VRD, Travaux Publics, Environnement, Travaux Spéciaux, Rail, Contrôle Technique, Expertise, Structures.


3 questions à Louis-Marie MOINIER :

Quelle est la situation du recrutement en ce dernier trimestre de l’année ?
L’embellie que nous avons connue depuis maintenant plusieurs mois n’est plus une simple tendance, mais une orientation qui s’installe dans la durée. Par rapport à 2016, les embauches de cadres dans le secteur privé ont augmenté de 5,4 %, et le taux de chômage sur cette catégorie se situe à un niveau tellement bas qu’il est considéré comme quasiment du plein emploi. Cette tendance se retrouve dans les secteurs dans lesquels nous sommes spécialisés, à savoir le BTP et les Industries, avec encore une légère accélération depuis la fin de l’été.

Vous intervenez à la tête du pôle génie civil, travaux publics, VRD chez R.C.V. Conseil ; l’activité soutenue n’est-elle dûe qu’au Grand Paris ou le marché est-il dynamique dans son ensemble ?
Il est vrai que le Grand Paris concentre une bonne partie de nos interventions, d’autant plus que la récente attribution des Jeux Olympiques à Paris pour 2024 va apporter une contrainte supplémentaire pour les entreprises sur le plan des délais. Toutefois, une part non négligeable de nos interventions concerne la province et l’international ; sur ces marchés aussi, la demande est à nouveau forte. Le marché est donc dynamique dans son ensemble.

Sur ce marché déjà pénurique en profils en temps normal, comment parvenez-vous encore à capter les profils en période de forte demande ?
Face à des candidats sollicités de toutes parts, il est essentiel d’approcher les profils qui constituent la cible de ceux pouvant être intéressés par l’opportunité présentée. C’est ainsi qu’en tant qu’experts de leurs métiers, nous captons leur attention. Il est nécessaire ensuite d’assurer un suivi au plus près des candidats tout au long du processus de recrutement. En effet, le marché se tendant à nouveau, les opportunités sont multiples et les tentations de faire monter les enchères importantes. Enfin, au moment délicat de la démission, les profils sont quasi systématiquement rattrapés en interne. A nous donc d’anticiper ce phénomène auprès d’eux. Ainsi, notre intervention est variée et multiple tout au long du processus et absolument nécessaire faute de quoi, dans la situation actuelle, l’entreprise ne parvient pas à recruter le profil souhaité. 

 


 

************************ 
 

 

R.C.V. Conseil, l'ensemble de nos prestations :

- Recrutement,
- Prestation de Chasse (contrat de mission), 
- Dossier d’Evaluation (approche directe),
- Prise (contrôle) de références,
- Bilan de compétences (formation), 
- RPO (externalisation du recrutement),
- Outplacement (reclassement), 
- Conseil en orientation et recherche d’emploi (formation), 
- Portage salarial, 
- Test de personnalité ou d’aptitude.

N'hésitez pas à nous consulter.


*****************************



R.C.V. Conseil récompensé officiellement parmi les meilleurs cabinets de recrutement !

R.C.V. Conseil a été sélectionné parmi les 250 meilleurs cabinets de recrutement de France (sur 3.500) selon le classement Les Echos - Statista, rendu public le 14 novembre dernier.

Toute l'équipe de notre Cabinet est fière de partager cette consécration, et remercie candidats et entreprises de leur confiance !

C'est officiel, R.C.V. Conseil figure en très bonne place parmi les meilleurs Cabinets de recrutement de France. C'est la première fois que Les Echos publient avec Statista la liste des meilleurs professionnels du recrutement (voir ci-dessous). Pour figurer au nombre des meilleurs intervenants, R.C.V. Conseil a dû obtenir un nombre minimum de recommandations ainsi qu'une note minimale pour chacune des catégories concernées (recrutement de managers et spécialistes). Il s'agissait notamment d'évaluer la qualité de service et la communication, la rapidité d'exécution de la mission, la pertinence et le choix des profils et postes proposés. Obtenant quatre étoiles, R.C.V. Conseil est classé dans la catégorie "très bon score du cabinet, plus élevé que la moyenne" et "souvent recommandé".

Plus en détails, R.C.V. Conseil figure à la 76ème place sur seulement 100 cabinets retenus dans la catégorie "recrutement de managers et spécialistes".

Pour retrouver l'intégralité de l'étude : Exclusif : 250 cabinets de recrutement au top (Les Echos)

****************************




*****************************

Les détails de l'étude sur les 250 meilleurs Cabinets de recrutement

Pour la première fois, « Les Echos » et Statista ont recensé les 250 meilleurs cabinets de recrutement en France : R.C.V. Conseil en fait partie ! Ces Cabinets concentrent les appréciations et les recommandations les plus positives, auprès des candidats, des spécialistes des ressources humaines et de leurs pairs (avec Les Echos).

Quand la recherche d'un haut dirigeant ou d'un profil rare s'annonce délicate et stratégique, le cabinet de recrutement demeure toujours aussi incontournable. Les entreprises n'hésitent pas à mobiliser des moyens et du temps, pour désigner un partenaire capable de les mettre sur la piste de l'oiseau rare. Méfiantes, elles ne font cependant plus leur choix sur la base de discours prétendument différenciants, en réalité très stéréotypés, de ces intermédiaires. Elles observent le comportement des consultants et chasseurs de tête, leur sens de l'écoute, leur maîtrise des techniques prédictives, la manière dont ils traitent leurs clients, mais aussi les candidats et les simples prospects. A l'heure où le mot « talents » est sur toutes les bouches - qu'il s'agisse de chercher des dirigeants de haut vol comme des managers ou des spécialistes comme certains profils de la tech s'arrachent à prix d'or -, ce que veulent les entreprises aujourd'hui pour choisir leur partenaire, ce sont des références et des recommandations.

Voilà pourquoi, pour la première fois, « Les Echos » et Statista ont recensé 250 des meilleurs cabinets de recrutement sur les 3.500 implantés en France. Les lauréats de cette sélection concentrent le plus grand nombre de recommandations et d'avis positifs de la part de candidats, de spécialistes des ressources humaines et de consultants.
 


*****************************

 

******************************

Les cadres décrochent davantage de hausses de salaires

Portés par une situation de quasi plein-emploi, de plus en plus de cadres estiment être en mesure d’obtenir une rallonge cette année (avec Les Echos).

Grands bénéficiaires de la reprise économique, les cadres se sentent de plus en plus confiants sur ce qui, à leurs yeux, constitue le levier incontournable de leur reconnaissance professionnelle : leur fiche de paie. Comme l'an passé, près d'un sur deux a l'intention de demander une augmentation en 2017. Mais, souligne la dernière mouture de l'étude de l'Association pour l'emploi des cadres (Apec), sur l'évolution de leur rémunération, qu'ils franchissent ou non le Rubicon, plus d'un tiers d'entre eux (35 %) « estiment être en mesure de l'obtenir ». Soit deux points de plus qu'il y a un an. Cette situation se nourrit évidemment de la situation de quasi-plein emploi que les cadres connaissent avec un taux de chômage de 3,5 %. Avec 215.000 embauches prévues en 2017 (CDI ou CDD de plus d'un an), on atteint des niveaux jamais atteints, prévoyait début juillet Jean-Marie Marx, le président de l'Apec. Les chiffres de l'étude publiée en septembre confirment que les intéressés ont toutes les raisons d'espérer une rallonge.

Les entreprises lâchent les vannes

Ainsi, en 2016, 43 % des cadres n'ayant pas changé de poste en ont obtenu une, soit trois points de plus sur un an, avant tout sous la forme d'une augmentation individuelle pour la partie fixe de leur rémunération. « Depuis 2012, les entreprises semblaient particulièrement attentives à la maîtrise de leurs coûts salariaux, marquant ainsi une césure avec 2011, dernière année à forte croissance », souligne l'Apec. Plusieurs indicateurs étant orientés dans le vert (investissements, capacité d'autofinancement, création d'emplois...), les employeurs ont donc visiblement ouvert les vannes.

Priviligier la mobilité

La meilleure façon d'obtenir gain de cause reste toutefois d'en passer par la case mobilité. Un peu plus d'un cadre sur deux qui ont sauté le pas tout en restant dans la même entreprise ont vu leur salaire augmenter. On est encore loin des scores de 2011 (près de six sur dix), mais la tendance est bien à la récompense au changement, de poste notamment. La prime revient toutefois à ceux qui sont allés proposer leurs compétences auprès d'un autre employeur. Ils sont 7 % à être passé à l'acte l'année dernière, et la part de ceux qui ont vu leur fiche de paie progresser a augmenté de 5 points (51 % à 56 %). En parallèle, celle de ceux pour qui rien n'a changé a diminué de 4 points.

Meilleur pouvoir d'achat

La mobilité externe paie donc, même si l'évolution de la rémunération est intimement liée à l'âge, au secteur d'activité ou encore aux conditions du départ (démission, fin de CDD ou licenciement). Le critère prépondérant reste toutefois l'existence, ou non, d'une période de chômage intermédiaire. Signe supplémentaire que les cadres ont le moral, malgré un salaire annuel moyen, fixe plus variable, qui n'a que « peu » augmenté en 2016 (56.000 euros brut en moyenne, + 1.000 euros), les cadres estiment qu'ils vivent mieux : ils sont 24 % à estimer que leur pouvoir d'achat s'est amélioré, soit deux points de plus qu'en 2015. Dans le même temps, la part de ceux qui évoquent une dégradation a chuté de cinq points. « Ces éléments de perception entrent en résonance avec le contexte économique qui s'est amélioré fin 2016 », analyse l'Apec.


***************************

 

*******************************

Toute l’équipe du Cabinet R.C.V. Conseil : Amélie, Bruno, Christine, Gwenaëlle, Jeanne, Louis-Marie, Priscille, Nathalie et Virginie, se tient à votre disposition.

Bien cordialement,


Régis de la CROIX-VAUBOIS
Président
144 Bureaux de la Colline - 92213 Saint-Cloud cedex
Tel : 01.55.38.75.00 - Fax : 01.55.38.75.09
contact@rcv-conseil.com

www.rcv-conseil.com

***************************


 


RCV CONSEIL
A la une !
Il n'y a pas d'article actuellement.

Contactez-nous

Bureaux de la Colline
1 rue Royale à Saint-Cloud 
Adresse postale : 144 Bureaux de la Colline - 92213 Saint-Cloud cedex
Tél : 01.55.38.75.00
Fax : 01.55.38.75.09
contact@rcv-conseil.com

Bookmark and Share